LE TÉMOIGNAGE DE STÉPHANIE

Naturopathe, énergéticienne et coach en nutrition, elle a complété ses spécialités avec le sevrage du tabac et du sucre.
Plus de témoignages

Comment vas-tu ?

Super bien ! Nouvelle année, nouvel objectif ! Dans les starting-blocks au travail donc ça va.

Qui est Stéphanie ?

J’ai 31 ans. Je suis passionnée de nature et je suis passionnée de soins énergétiques. J’ai fait une formation de naturopathe en 2015 et en parallèle je fais des soins énergétiques, je fais du coaching en nutrition.

Quel est ton parcours avant la formation ?

Avant, j’avais un deuxième travail. Donc je travaillais, j’avais un cabinet à côté que je ne cherchais pas forcément à développer car en fonction des rendez-vous et en fonction du travail j’essayais de m’adapter. Je suis à mon compte depuis 10 ans et j’ai toujours eu un petit mi-temps à côté.
En parallèle, j’ai fait pas mal de soins énergétiques et des formations. Je me suis énormément formée, toujours passionnée à apprendre. C’est très important. Si j’ai un conseil à donner à tout le monde c’est toujours d’apprendre constamment.

Pourquoi as-tu choisi cette formation ?

J’ai choisi la formation parce qu’elle est complète. J’ai toujours cherché à développer le côté naturopathe et j’ai toujours voulu trouver comment aider différemment et comme je suis entourée de personnes qui fument on m’a souvent dit que le laser pourrait être une technique qu’ils essaieraient bien.
Dans la formation il y a le tabac, et il y la nutrition qui m’a aussi énormément intéressé puisque je faisais déjà des coachings en nutrition. Je me suis dit que ça pouvait être un support supplémentaire que je peux apporter aux personnes. Et comme ça marche, ça a aider pas mal de personnes aussi !

Comment s’est passée ta formation ?

Très très bien ! J’ai fait la formation en une semaine ou 15 jours grand maximum. En une semaine je l’avais déjà écouté une dizaine de fois. Je l’ai écouté, réécouté, même quand je m’occupais, que je faisais le ménage. Tout le temps, toute la journée, j’écoutais les vidéos. Je l’ai trouvé très facile, très simple.
Comme j’ai fait une formation de naturopathe avant, forcément il y avait des choses qui me rappelaient. Mais c’est très facile. C’est des petites vidéos de cours assez explicatives donc super bien, je l’ai faite assez rapidement.

Qu’est-ce que tu as apprécié dans cette formation ?

Les vidéos, le contact avec Carine Simon. Dès que j’avais une question, j’avais directement une réponse. Les vidéos courtes et explicatives. C’était très ciblé. C’était pas éparpillé. Très structurées. C’est le fait aussi que tu peux très vite après mettre en place une fois que la formation est faite. Moi j’ai commencé la formation, j’avais commandé le laser. Tu mets en pratique très rapidement après. Il n’y avait pas de temps à attendre à chaque fois.

As-tu mis en place des actions de marketing ?

J’ai commencé d’abord par moi-même, ce qui était catastrophique parce que je dépensais plus qu’autre chose en publicités par rapport à ce que je recevais en rendez-vous. Et je me suis dis, à un moment donné, à force de faire des formations, même en coaching en essayant de trouver, j’ai appris avec le temps qu’il fallait s’entourer et je me suis dis qu’il devait bien y avoir quelqu’un qui gère un peu tout ce qui est marketing. Il doit bien y avoir à des prix abordables et donc j’ai fait plusieurs recherches, plusieurs devis, plusieurs prestataires, et je suis tombée sur une avec un prix très abordable. Le fait est que pour un prix correct, ils géraient au moins une publicité. Donc la publicité était gérée. Il n’y avait pas de surprise à la fin du mois. Je lui donnais le budget que je voulais, donc pas de surprise.
Et quand tu fais le calcul, ça m’a quand même permit de me faire connaître et d’avoir un certain bon chiffre d’affaires avec cette publicité. Donc je ne regrette pas mon choix parce qu’avant, moi je dis toujours, je suis thérapeute mais côté marketing, surtout marketing digital, bien s’entourer est essentiel quand on veut se développer. C’est très important de mettre un petit coup là dessus. Donc moi je me suis dit, tant qu’à faire, autant mettre un coup sur quelqu’un qui sait faire, qui est son travail et qui est très professionnel. Comme quoi on peut avoir un très bon rapport qualité/prix. Plus encore le budget pub, si tu as un budget pub qui est moindre tu touches moins que si tu mets un prix conséquent mais moi j’ai tout de suite remarqué que ça rapportait énormément plus.

Comment se passent tes séances ?

J’en ai quand même régulièrement des séances. Toutes les semaines j’ai bien sûr des séances. Les résultats, j’ai de très bons résultats. J’incite vraiment les personnes à faire, que ce soit sur le tabac ou sur le sucre, parce qu’en fait il y a énormément de monde sur le sucre aussi. Et de très très bons résultats sur le sucre, moi j’ai de très très bons résultats sur le sucre. Je ne sais pas exactement le nombre que j’ai fait quand j’ai commencé, mais sachant que j’en fait au moins 2 ou 3 nouveaux rendez-vous par semaine pour le sucre. Si je fais le calcul, depuis avril que j’en fait, j’en ai eu au moins plus de 50 à mon avis. Par contre, sur ceux là, j’en ai peut-être un ou deux qui ont été dubitatifs. Mais comme je dis toujours le sucre, il peut y avoir d’autres carences. Il peut y avoir d’autres soucis qui font que, ils sont aussi à régler.
Et le tabac, les personnes soit elles arrêtent dès la première séance, soit moi je leur mets toujours un rendez-vous à 15 jours pour faire un point et soit ils ont diminué et ils savent qu’il y a un accompagnement. Moi j’ai toujours été comme ça, il y a l’accompagnement s’ils ont besoin de quoique ce soit et s’il faut qu’ils reviennent, ils reviennent. En général si c’est pas à la première séance, à la deuxième ils arrêtent. J’ai de très bons retours la dessus.

Quelle a été l’évolution de ton chiffre d’affaires ?

Alors Avril/Mai 2021, mon chiffre d’affaires avant tournait autour de 900/1000 euros? Ça dépendait des prestations, et de ce qu’il y avait à faire. Et là, tout confondu je suis à 4000 euros. Après effectivement c’est tout confondu parce que je fait aussi d’autres choses.
Maintenant j’ai fait le calcul avec tout ce qui est sevrage tabac et sucre et je dois être environ à 2500/3000 euros en chiffre d’affaires. Vraiment, ça m’a quand même permis d’arrêter le travail. Donc maintenant je n’ai plus de deuxième travail, je n’ai que le travail du cabinet. Oui effectivement il y a des frais à côté mais on s’en sort plutôt bien.

Qu’est-ce que cette formation a changé dans ta vie ?

Et bien je passe plus de temps avec mes enfants. Je n’ai plus de deuxième travail. Je n’en ai qu’un. J’ai juste mon cabinet. L’évolution aussi d’avoir un réel chiffre d’affaires, d’avoir une réelle rentrée d’argent. Je ne me tracasse plus pour les finances aussi. Parce qu’avant c’était toujours une source de stress. Maintenant ça va.
Et forcément plus on gagne en chiffre d’affaires plus on a de charges mais après ça va. Oui c’est ça, le gain de temps, je travaille quand je veux, quand j’ai envie, donc c’est top pour moi.

Le mot de la fin ?

À tous ceux qui hésitent, foncez ! Parce-que c’est une méthode qui fonctionne. Si en plus on y met du sien, quand on se donne les moyens, qu’on change aussi notre façon de penser, on se dit qu’on peut y arriver et quand on arrive à un certain chiffre, et bien foncez. Parce que du coup moi ça a changé sur le côté chiffre d’affaires, sur le côté qualité de vie. En plus c’est une formation qui est simple.
La méthode par réflexologie elle est juste top ! Moi je suis réflexologue et je pense qu’on peut apprendre même d’autres points par la suite pour d’autres choses, pour diverses raisons. Et je pense que ça amène la médecine de demain. Donc foncez, tout simplement.

LA FORMATION ADDICFREE©

 Addicfree© est une formation de praticiens en addiction au tabac et au sucre ajouté.
Elle prend en compte aussi la gestion du stress,